Allergies alimentaires ? Simplifiez-vous la vie avec des nominettes

IMG_3930

L’un des membres de votre famille souffre d’une allergie alimentaire ? Dans ce cas, le dicton « mieux vaut prévenir que guérir » prend tout son sens. Créez une signalétique à l’attention de votre enfant ou du membre de votre famille allergique en apposant une étiquette visible et personnalisée sur les aliments qu’il peut ou ne peut pas manger. Suivez ces conseils et évitez les réactions allergiques à l’école, à la crèche, en camp, au travail ou tout simplement à la maison.

Des allergies légères à sévères

Les nominettes sont un truc simple et pratique pour éviter les réactions allergiques aux aliments. Une allergie alimentaire se manifeste par une réaction du système immunitaire à des aliments spécifiques. Saviez-vous que près de 8 % des enfants y sont sujets ? Un groupe non négligeable, donc. Les symptômes peuvent aller de simples démangeaisons à une réaction allergique généralisée qui peut affecter les organes.

Les allergènes alimentaires les plus courants sont :

  • le poisson ;
  • le soja ;
  • les noix ;
  • les œufs ;
  • le blé ;
  • les cacahuètes ;
  • le lait de vache.

Diagnostiquer l’allergie et la mettre en évidence

Vous savez à quels aliments votre enfant est allergique ? Parfait, c’est déjà un pas dans la bonne direction pour prévenir les réactions allergiques. Il est maintenant temps d’étiqueter au mieux toutes les affaires de votre enfant en signalant son allergie. Pour que tout le monde sache clairement ce qu’il peut ou ne peut pas manger. À la maison comme à l’extérieur.

Des étiquettes d’allergie pour la maison

Des étiquettes nominatives personnalisées vous permettent d’identifier clairement les aliments que votre enfant peut ou ne peut pas manger. Ce qui s’applique évidemment à lui aussi. Prenons l’exemple du petit Louis : il sait qu’il peut manger les aliments munis d’une étiquette bleue, mais pas ceux avec une étiquette rouge. Un système beaucoup plus clair qu’une simple mention « sans gluten » sur l’emballage de corn-flakes dans l’armoire.

  • Étiquetez les emballages, armoires, boîtes à provisions…
  • Utilisez les mêmes étiquettes pour le frigo et le congélateur.
  • Attribuez une couleur d’étiquette spécifique à chaque personne souffrant d’une allergie.

Accrochez la liste des allergies alimentaires de chacun à l’intérieur de l’une de vos armoires. Pour que tout le monde puisse facilement y jeter un œil quand il cherche quelque chose à manger. Autre conseil : inscrivez les coordonnées de votre médecin et le numéro des services d’urgence, ainsi qu’un plan d’action pour chaque allergie.

Des étiquettes à l’école, en camp ou à la garderie

Informer tout le monde de l’existence d’une allergie alimentaire est surtout difficile en dehors de la maison. En munissant tous les objets destinés à boire ou à manger d’étiquettes nominatives, vous tirez un trait sur les risques de réaction. Accrochez une étiquette aux boîtes à tartines, sac à dos, gourdes et autres emballages alimentaires. Inscrivez-y clairement les allergènes.

  • Utilisez une couleur vive.
  • Indiquez le nom de votre enfant.
  • Ajoutez éventuellement une icône d’allergie.
  • Veillez à mentionner clairement l’allergène.
  • Notez votre numéro personnel pour que l’on puisse vous joindre en cas de réaction allergique ou de questions.

Les nominettes durables adhèrent à pratiquement toutes les surfaces. On peut même les utiliser sur des emballages réutilisables, comme une boîte à tartines. Elles résistent en effet au lavevaisselle et ne se décolleront donc pas de sitôt des effets personnels de votre enfant.

Conseils supplémentaires pour les enfants souffrant d’allergies alimentaires

Oui, les étiquettes alimentaires sont une aide précieuse. Mais pour simplifier encore plus le quotidien d’une personne allergique dans votre famille, appliquez ces conseils pratiques.

  • Les enfants allergiques au blé ou au gluten peuvent aussi réagir à la plasticine. Donnez donc de la plasticine hypoallergénique à l’instituteur ou au surveillant de la garderie.  
  • De nombreux bébés et jeunes enfants développent des réactions cutanées au contact de lingettes pour bébés et autres gels désinfectants. Prévoyez donc des alternatives douces si vous mettez votre enfant à la crèche.
  • Nettoyez immédiatement les miettes ou restes d’aliments renversés. Gardez les jouets à distance des aliments et nettoyez-les régulièrement, au moyen d’une solution au vinaigre, par exemple. Laissez-les ensuite sécher, de préférence au soleil.
  • Demandez à tout le monde de se laver les mains dès le retour à la maison, ainsi qu’avant et après les repas.

Vous voulez commander des étiquettes pour votre enfant ? Découvrez nos nominettes et personnalisez vos étiquettes sur le site.